Cet article est le troisième du dossier « Femme moderne vs homme traditionnel« . Ici nous abordons l’éducation des enfants chez le couple mixte. Retrouvez les articles précédents ici :

L’éducation des enfants est presque toujours un sujet sensible dans le couple. C’est vrai pour beaucoup de couples, c’est particulièrement vrai pour les couples mixtes issus de cultures différentes. En effet, deux parents ayant reçu une éducation très proche et partageant une même vision de la vie et les mêmes codes sociaux auront probablement une idée proche de ce qu’ils souhaitent comme modèle d’éducation. Chaque « élément » de culture rapprochant les parents sera un socle commun sur lequel s’appuyer : la religion, le milieu social et professionnel, l’origine géographique, et cetera.

L’éducation des enfants est un défi pour les couples mixtes

Ne nous mentons pas, le couple mixte fait face à un véritable défi quand il s’agit de l’éducation des enfants. Défi ne veut pas dire perdu d’avance, au contraire ! Défi veut dire que beaucoup de choses seront à inventer et que le couple ne pourra pas toujours se reposer sur des façons de faire héritées. C’est un défi enthousiasmant, car il implique de ne pas se reposer sur ses lauriers et d’interroger ses certitudes. D’ailleurs, si vous aviez peur de la remise en question et du changement, vous n’auriez surement pas choisi un compagnon d’une autre origine. Le couple mixte, c’est un peu le rebelle des couples face à la norme de l’homogamie, soyez fiers !

Savez-vous ce qu’on appelle l’homogamie ? C’est le fait de se marier avec une personne du même milieu social et culturel. Aujourd’hui, les mariages mixtes représentent 14% des mariages en France.

Puisque c’est un défi, la première chose à faire est tout simplement d’en avoir conscience. Si vous ne voyez que bonheur et félicité devant vous en pensant à vos futures années de jeunes parents, vous risquez fort d’être un peu déçu. De même, si vous pensez que toutes les solutions seront trouvées au jour le jour, la réalité vous rattrapera bien vite.

Communiquer en amont autour de l’éducation des enfants

Les couples aujourd’hui ont tendance à prendre du temps pour apprendre à se connaître et à vivre ensemble avant de faire des enfants. Et c’est plutôt une bonne chose ! Profitez de cette période pour aborder la question de l’éducation de vos futurs enfants. (Si vous en voulez, cela va de soi). Pas la peine de tenir une assemblée constituante de trois jours. Parlez-en au fil de l’eau. Au fur et à mesure de vos expériences : un film qui évoque la question, la fréquentation des familles de votre entourage, un article de presse sur l’éducation (ou devrais-je dire : un énième article de presse sur l’éducation…). Saisissez les occasions pour aborder des sujets particuliers

Tiens quand on aura un enfant, je ne souhaite pas qu’il puisse sortir de table sans permission, qu’en penses-tu ? », « Je trouve que untel est trop protecteur avec sa fille, j’aimerais laisser plus d’air à mes enfants, et toi ? ».

l'éducation des enfants chez le couple mixte
Chacun doit faire une partie du chemin

Bien sûr, certains sujets mériteront d’être abordés de manière plus sérieuse, par exemple la religion ou le mode d’autorité. Vous ne tomberez sans doute pas d’accord sur tout. En fait, c’est même sûr et certain, vous ne tomberez pas d’accord sur tout. C’est le moment de sortir l’arme suprême du couple mixte : l’art du compromis.

Deux conseils pour faire fonctionner ce fameux compromis :

  • Faites front devant votre enfant. Les discussions enflammées (que l’on nomme aussi disputes) sur son éducation ne doivent pas avoir lieu en sa présence.
  • Dédramatisez ce que vous considérez comme les « erreurs » de votre conjoint en terme d’éducation. Si il est comme il est aujourd’hui et que vous l’aimez, c’est qu’il n’est pas si nul. Il n’y a pas qu’une bonne manière de faire les choses. (Gravez cette phrase sur votre tête de lit, ou écrivez là sur un post-it, les deux solutions fonctionnent.)

Parlez de vos différences culturelles à votre enfant

Les enfants sont beaucoup plus fins qu’on ne le pense. Ils perçoivent beaucoup de choses de leur entourage, mais il faut parfois les aider à mettre des mots dessus. N’hésitez pas à expliquer à votre enfant que maman et papa ont deux religions ou deux cultures différentes. Présentez-lui comme une force, une chance de connaître beaucoup de choses. Mais surtout, rappelez-lui que vous êtes d’accord sur l’essentiel : l’amour, la famille…

N’ayez pas peur d’offrir un environnement culturel riche et varié à votre enfant

L'éducation des enfants chez le couple mixte
Deux cultures, c’est deux fois plus de contes !

Certains parents ont peur que la différence culturelle puisse déstabiliser l’enfant. Ils ont peur notamment du « manque de structure » et décident donc de lui offrir un environnement culturel homogène durant ces premières années. Par exemple, ils décident de vivre entièrement à l’occidentale pour que l’enfant soit mieux « adapté ».

Mais n’est-ce pas dommage pour votre enfant de ne pas profiter de l’apport de deux cultures différentes ? Ne craignez pas de lui offrir un mode de vie ouvert sur le monde et de le mettre en contact avec vos deux cultures. À l’avenir, ce sera une force pour votre enfant, qui se sentira à l’aise dans chacun de vos milieux culturels.

Comment voit-on l’enfant ici et là ? Quelques modèles d’éducation

Précision : ces modèles parlent du cas général et ne sont pas représentatifs à 100%.

  • En France :

Chez les Français, les enfants comme le mariage relèvent du champ privé. Les enfants sont éduqués par leurs parents, et personne d’autre. On valorise l’individualité et la liberté. La relation avec l’enfant passe beaucoup par le dialogue et les adultes prennent du temps pour expliquer leurs décisions. On ne dit pas « fait pas ça » mais plutôt « il ne faut pas faire ça parce que … ». Un accent important sera mis sur la qualité de vie de la famille et de l’enfant (les activités sportives et culturelles, la maison, les vacances…). Les parents ont souvent des attentes fortes quant à la réussite des études.

  • En Afrique de l’Ouest :

Toute la communauté a un rôle dans l’éducation des enfants. Les enfants vont être rapidement mis à contribution pour aider leurs parents et leurs plus jeunes frères et soeurs. Les enfants sont autonomes très vite (dans leurs déplacements notamment, ils vont seuls à l’école). La solidarité est une des valeurs fondamentales transmises.

  • En Chine :

    L'éducation des enfants chez le couple mixte
    Pourquoi ne pas faire confiance à vos propre parents ?

Les grands-parents ont un rôle important à jouer dans l’éducation de leurs petits enfants. Dans les familles citadines marquées par la politique de l’enfant unique, il y a une vraie pression autour de la réussite scolaire de l’enfant qui peut se manifester par exemple par la multiplication des activités extrascolaires. Le respect de l’autorité est valorisé.

 

 

 

 

 

 

  • Au Maghreb :

Les enfants ont tendance à recevoir une éducation différente selon leur genre. En caricaturant un peu, le petit garçon est choyé et mis en avant, la petite fille s’occupera assez tôt de tâches domestiques. Le garçon passera plus de temps en dehors de la maison que la fille. Le respect des aînés est très important, les parents attendant l’obéissance de leurs enfants. L’enfant est élevé dans un environnement chaleureux où la communauté est là pour le protéger.

Voilà, il n’y a plus qu’à passer ça au mixeur pour en faire votre propre sauce.

Conclusion et ressources

Comme je le dis souvent, ce qui est facile n’est pas forcément meilleur. L’éducation des enfants dans le couple mixte n’est pas facile, mais c’est une chance extraordinaire pour votre enfant, surtout dans le monde actuel.

L’éducation des enfants chez le couple mixte c’est aussi un sujet très vaste qui mérite de longues discussions et des partages d’expériences. La question de la langue notamment revient beaucoup pour les couples bilingues. Je vous invite à faire un tour sur cet article qui aborde intelligemment la question.

Je vous invite également à partager votre vision en commentaire pour nous enrichir de votre vécu ou aborder d’autres questions qui vous intriguent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *